Agents infectieux

Certains organismes vivants ont des effets néfastes sur la santé de votre animal.

Parvovirose canine

La parvovirose canine est une maladie contagieuse qui attaque les cellules qui se reproduisent rapidement. Les chiens de tous âges peuvent la contracter mais on la retrouve généralement chez les chiens âgés de 6 à 20 semaines. Il existe deux types de parvovirose canine : intestinale et cardiaque. La forme intestinale est plus courante que la forme cardiaque et se distingue par la présence de diarrhée, de vomissements, une perte d’appétit et une perte de poids. On ne retrouve habituellement la forme cardiaque de la maladie que chez les jeunes chiots. Elle attaque les muscles et cause habituellement la mort. La vaccination est très importante afin de prévenir la parvovirose canine. Certaines races, dont les dobermans et les rottweilers, sont particulièrement à risque. Il faut donc redoubler de prudence dans leur cas.

Maladie de Carré

La maladie de Carré est une virose qui affecte le système gastro-intestinal, l'appareil respiratoire, ainsi que le système nerveux central. Les chiens n'ayant pas été vaccinés contre cette maladie sont les plus à risque. Bien qu'un chien puisse contracter la maladie de Carré s'il a été mal vacciné ou s'il est sensible aux infections bactériennes, ces cas sont rares.

Panleucopénie féline

La panleucopénie féline est une infection causée par un type de parvovirus.  Un peu comme le parvovirus canin, elle est extrêmement résistante et peut survivre sur presque toutes les surfaces, pendant de longues périodes. La panleucopénie infectieuse du chat est très contagieuse et est souvent mortelle. Cette maladie se propage par les selles, l'urine, la salive.... La maladie peut donc se transmettre par contact direct avec les sécrétions corporelles ou par contact indirect via les bols de nourriture, les «lits» ou même par nos vêtements/ chaussures.
Le virus de la panleucopénie nuit au chat en épuisant leur nombre de globules blancs dans le sang et porte atteinte au tractus gastro-intestinal. Les chats se retrouvent donc vulnérables à l'infection secondaire et présentent généralement de la diarrhée avec présence de sang.


Les symptômes du virus de la panleucopénie féline
- Douleur abdominale
- La diarrhée sanglante
- Fièvre / Léthargie
- Perte d'appétit
- Une déshydratation sévère
- Vomissement
- Perte de poids
Si votre chat présente l'un des symptômes mentionnés ci-dessus, s'il vous plaît contacté nous immédiatement.

La maladie est entièrement évitable par la vaccination régulière. Les chattes gestantes peuvent également propager le virus à leurs chatons à naître; par conséquent, il est fortement recommandé que les chattes reproductrices soient préalablement vaccinées pour empêcher la propagation FPV à leur progéniture.
Si vous avez des questions au sujet de la planification de la vaccination ou si vous souhaitez programmer un vaccin de rappel pour votre chat, contactez notre bureau aujourd'hui!

Rage

La rage est une infection qui est souvent mortelle et qui se transmet lorsqu'un animal entre en contact avec un hôte infecté. La plupart du temps, il s'agit d'un contact avec un animal sauvage, tel qu'une chauve-souris, un coyote, un renard ou une moufette. Un animal infecté peut mordre un autre animal ou peut entrer en contact avec une plaie, ce qui entraîne une infection. La rage se transmet aussi lorsqu'un animal entre en contact (par les yeux ou la bouche) avec la salive d'un animal infecté. Puisque le virus est zoonotique, les humains peuvent aussi le contracter.

Virus de la leucémie féline

Le virus de la leucémie féline (FeLV) est la première cause de décès chez les chats domestiques. Il affecte toutes les races mais est plus courant chez les mâles que chez les femelles, et survient habituellement chez les chats âgés d’un à six ans. Les chats d’extérieur et ceux vivant avec d’autres chats sont les plus à risque car la maladie se transmet par l’entremise de sécrétions, telles que les sécrétions nasales, la salive, l’urine ou le lait de la mère. Une mère peut également transmettre la maladie à ses petits lors de la gestation. La maladie est communément transmise lorsque les chats se font la toilette entre eux ou lorsqu’ils se battent. Puisque la leucémie féline ne survit pas à l’extérieur de son hôte, on peut retirer le virus des surfaces en utilisant des produits ordinaires, tels que le l’eau de Javel.

Virus de l’'immunodéficience féline

Le virus de l'immunodéficience féline (FIV) est comparable au sida chez les humains et on le retrouve souvent chez les chats souffrant du virus de la leucémie féline. Un peu comme dans le cas du sida, le FIV est présent dans le sang, dans le liquide céphalorachidien et dans la salive. Le virus est souvent transmis lorsque deux chats se battent ou lors de la gestation (la mère transmet la maladie à son petit). Dans certains cas rares, les chats peuvent contracter le FIV par la salive. Le FIV progresse lentement et ne survit pas à l'extérieur de son hôte.

Leptospirose

La leptospirose est une bactériose que l’on rencontre surtout durant l’été ou l’automne, après d’importantes précipitations. Cette maladie est rare pendant l’hiver car elle ne survit pas dans des températures trop froides. La chaleur sèche tue la bactérie mais celle-ci se développe dans les endroits humides. On retrouve ce type de température dans certains endroits plus que dans d’autres, et le vaccin contre la leptospirose est donc facultatif.

Maladie de Lyme

La maladie de Lyme est causée par l’exposition à un spirochète (un type de bactérie). Les tiques porteuses de la maladie transmettent celle-ci aux animaux (surtout aux chiens) en se nourrissant de leur sang pendant de longues périodes. La bactérie peut prendre plusieurs semaines, et même plusieurs mois, pour se propager. Cette maladie peut être mortelle lorsqu’elle s’en prend aux reins.

Puces, mites et tiques

Les parasites sont couramment présents chez les animaux, surtout chez les chiens et chez les chats qui ont le droit d’aller dehors. Les propriétaires devraient prendre note des parasites qui sont courants dans leur secteur et surveiller leur animal pendant les saisons durant lesquelles ces parasites sont présents.

Ankylostome, ver rond, ver solitaire et trichocéphale

Les vers parasites sont relativement courants chez les animaux. Certains sont plus dangereux que d'autres et les animaux peuvent les contracter en ingérant de la terre, de l'eau, des selles ou un animal infecté, tel qu'un oiseau ou un rongeur. L'animal peut également attraper un parasite en consommant le lait infecté de sa mère ou en avalant des puces en se faisant la toilette.